[vc_row][vc_column][vc_column_text]Alors que Facebook et Snapchat vivent aujourd’hui leurs heures les plus sombres en termes de fréquentation de leurs plateforme, d’autres réseau sociaux semblent profiter de cette brèche pour séduire de nouveaux utilisateurs. Aujourd’hui, c’est Houseparty, qui accapare l’attention de la jeunesse américaine.

L’application de video-chat rappelant FaceTime rassemble plus de 20 millions d’utilisateurs, dont plus de la moitié ont moins de 24 ans. D’après les informations de Business Insider, ces jeunes utilisateurs de Houseparty passeraient plus de temps sur l’application que sur Facebook : 51 minutes par jour contre environ 50 sur l’ensemble des applications Facebook, Messenger et Instagram compris. Snapchat, lui, ne cumulerait que 30 minutes par jour en moyenne. Pour Business Insider Houseparty pourrait être le genre de réseau social capable, à terme, de supplanter Facebook chez les jeunes.

Lecteur vidéo

00:04
00:15

Ramener la simplicité dans les ineractions

Les applications les plus simples sont-elles forcément les meilleures ? En tout cas, le service qu’offre Houseparty n’a rien de sorcier, et connaît pourtant un véritable succès. Ses utilisateurs peuvent communiquer jusqu’à 8 dans une video-chat « house ». Lorsqu’un usager déclare être disponible, ses contacts peuvent le rejoindre dans une conversation. Si l’un de vos amis est déjà en ligne dans une conversation, vous pouvez également le rejoindre.

L’avantage de Houseparty est qu’il privilégie les interactions entre amis proches. Les utilisateurs de Houseparty comptent en moyenne 23 amis, là où un utilisateur Facebook en compte 269 et environ 348 followers en moyenne sur Instagram.

5b6dbdd3959f341c008b4e6d-960-720

Ici, pas de fioritures, de filtres, d’effets de sons ou d’animations à tout va. Les conversations sont on ne peut plus basiques. Sima Sistani, co-fondatrice de Houseparty, voit dans l’application une opportunité pour les utilisateurs de revenir à des interactions plus simples que les concours de popularité de Facebook et plus sain que l’exacerbation des complexes physiques des filtres Instagram.

« Avec Houseparty, j’espère que nous pourrons ramener les gens vers communication plus saine et plus qualitative. Nous voulons faire en sorte que la prochaine génération – mes enfants en particulier – puisse reconnaître la véritable expression d’une émotion, et pas juste la transcrire par un emoji. Ce que nous essayons vraiment de faire ici, c’est de ramener l’humanité, l’âme, sur les médias sociaux. »

Si vous souhaitez tester à votre tour Houseparty, l’application est disponible sur Android et iOS.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

leo. quis dictum eget adipiscing ut
Share This